Avintis

Trois facteurs clefs pour un système d'archivage universel

Publié par admin 11 Juin 2015
unversalarchiv.jpg

Les dernières tendances démontrent que la gestion séparée des documents dans un système GED d'une part et des images dans un PACS (Picture Archiving and Communication ­System) d'autre part sera remplacée par un système d'archivage universel. En effet, tous les objets créés dans un hôpital, qu'il s'agisse de la courbe de fièvre, de la lettre du médecin, des données de gestion, des images, de vidéos, seront gérés dans un seul système d'archivage universel. Les spécialistes sont unanimes: il s'agit de la solution optimale et la plus économe. 

 

Un sujet important est également les soins intégrés. Lorsqu'il s'agit d'échanger des informations entre les différents instituts concernés, les éditeurs de solutions GED ou archives universelles se basent sur le standard IHE XDS („Cross Enterprise Document Sharing“). IHE XDS permet l'échange d'information standardisée. Ce système comporte un système d'archivage et d'indexation qui permet d'effectuer des recherches.

 

La capacité de mettre à disposition le dossier patient complet aux médecins ainsi qu'au personnel soignant détermine la valeur ajoutée d'un système d'archivage dans l'environnement hospitalier.  Lorsqu'il s'agit d'archivage et de gérer l'étendu des objets à stocker, peu de secteurs d'activité sont confrontés à autant de différents formats de documents et d'image que le secteur hospitalier.

 

Un système d'archivage universel doit être à même de répondre à ces exigences. Trois facteurs sont essentiels lors qu'un tel système est implanté dans l'environnement hospitalier.

1. Savoir approfondi du PACS/RIS

Si l'on veut implémenter un système d'archivage universel il est indispensable de disposer d'une expérience qui a fait ses preuves dans la gestion des images PACS. Lorsqu'on on ne dispose pas de cette expérience, mieux vaut réfléchir deux fois avant d'accepter de relever le défi.

 

2. architecture d'intégration ouverte

Pratiquement toute application fournit des objets au système d'archivage universel. La transparence du flux des données est ainsi un facteur clef de succès. Une solution économe et productive doit obligatoirement se baser sur une architecture d'intégration ouverte et flexible.

 

3. compatibilité eHealth

La stratégie eHealth vise l'échange des dossiers patients électronique entre les prestataires en Suisse. Ceci n'est seulement possible pour autant que les standards IHE soient respectés.

 

Afin de garantir le succès d'un système d'archivage universel, des fonctions spécifiques ainsi qu'une expérience confirmée dans l'environnement applicatif de l'hôpital sont indispensables. Malheureusement, les systèmes GED classiques ne sont pas à même de répondre à ces besoins spécifiques.

 

Tag: Unversalarchiv archives unverselles PACS